2016 fut l’année de la redynamisation du Parti Patrimoine Martiniquais.

Son Congrès de juin 2016 réaffirma les fondamentaux « Césairistes », sa confiance en son Président Serge LETCHIMY et nomma une équipe « d’ouvriers », au service du Parti et en charge de sa réorganisation et de son développement. Notre mission, rétablir la confiance avec le Peuple, être dans la proximité, retrouver nos valeurs, nous renforcer, nous former, former, convaincre de la justesse de nos idées, communiquer, valoriser, travailler, préparer l’avenir, la relève, la transmission et offrir une véritable alternative politique à la Martinique.

Ces multiples chantiers, mis en œuvre simultanément se sont poursuivis en 2017, et les indicateurs sont intéressants et encourageants notamment :

Plus de 200 nouveaux adhérents ; une école de la Formation de la Mémoire et de la Transmission qui fonctionne ; une communication améliorée; un journal « le Progressiste » qui s’est modernisé, « digitalisé » et est de plus en plus lu ; un groupe d’aînés très actif qui apporte expérience, vie et richesses humaines au Parti ; un tutorat pour accueillir, accompagner les nouveaux; des jeunes plus nombreux et actifs ; des « lundis du Parti » rénovés et attractifs ; une organisation globale revisitée pour plus d’humanité, plus de cohésion et de partage au sens véritablement collectif du terme, un plan de revitalisation des balisiers en préparation et bientôt mis en œuvre sur la base de la considération et la valorisation des militants; des manifestations réussies……

Sur le plan organisationnel et fonctionnel, et ce malgré quelques défections, le PPM s’est considérablement renforcé et consolidé en 2017.

En toute humilité, le travail n’est pas terminé, il reste beaucoup à faire

Sur le plan électoral et politique, dans un contexte d’acharnement violent anti-PPM, cet engagement et cette énergie collective ont permis d’aborder, avec « le cœur », les élections législatives et sénatoriales 2017 dans de bonnes conditions.

Avec l’alliance, le PPM a été un acteur fidèle, engagé, déterminant et efficace sur l’ensemble de la Martinique.

Au rang des réussites : Josette MANIN la 1ère femme député de la Martinique au centre-atlantique; une 2ème place encourageante dans le Nord avec Justin PAMPHILE (1ere candidature) ; la muraille MIM-DROITE du Sud percée avec David DINAL; sur Fort-de-France, la brillante et incontestable réélection du Député Serge LETCHIMY, Président du PPM ; la 1ère femme sénatrice de la Martinique, Catherine CONCONNE et la réélection du sénateur Maurice ANTISTE.

Ces résultats démontrent que la confiance avec le peuple a été rétablie.

Le PPM et l’Alliance redonnent ainsi courage et espoir.

Politiquement, le PPM souligne fortement aussi son cap avec sa « Déclaration de Rivière-Blanche sur l’Autonomie ». Il réaffirme de manière unanime, l’Autonomie, combat pour la reconnaissance de notre personnalité collective martiniquaise, pour notre dignité, la gestion de nos propres affaires. Cette déclaration formalise le cheminement, la route à suivre et ouvre des perspectives au service du développement de la Martinique, du mieux-être et de l’épanouissement de son peuple, en rendant indissociable le mariage du droit à l’égalité avec le droit à la différence pour prendre en compte nos réalités locales. « Ce qui est acquis restera acquis, ce qui manque sera ajouté » (CESAIRE).

Pour le PPM, l’année 2017 est donc l’année de la reconquête, l’année d’une espérance nouvelle car « l’heure de nous-mêmes a sonné ».

admin

Leave a Comment